Sign in / Join

Comment savoir si je suis belle ?

La beauté est l'un des critères qui rendent la femme attirante. Lorsque la femme est belle, elle suscite l'admiration et le regard des autres. Une femme belle reçoit régulièrement des compliments de son entourage. Lorsque vous êtes belle, votre regard dégage quelque chose qui amène les autres à vous observer et vous admirer. La beauté prend en compte plusieurs caractéristiques. Quelles sont donc ces caractéristiques ?

Un visage sain

Une femme belle doit avoir un beau teint, un visage sans tâche et en bonne santé. En effet, elle peut se dire belle si son miroir donne un bon reflet de son visage. C'est à dire qu'il n'y aucune rougeur quelque part sur sa joue, son nez et toutes les autres parties de son visage.

A voir aussi : Le carré plongeant court : une coupe de cheveux unique

La présence des cicatrices enlaidit parfois le visage. Ainsi, pour garder son visage sain et joli, elle doit faire attention aux cicatrices. Par ailleurs, les tâches pigmentaires et les acnés rendent malsain le visage, alors avant de dire qu'un visage est sain, il faut qu'il soit dépourvu de toutes ces imperfections.

Un visage féminin

A découvrir également : Découvrez comment retendre les paupières tombantes en pratiquant le yoga du visage

En plus d'être sain, si le visage est féminin, alors il peut être qualifié de beau. Un visage féminin exprime la douceur, la lumière et l'ouverture du regard. Il est féminin lorsqu'il est fin, galbé avec les sourcils bien tracés et bien positionnés. Aussi, le sourire enveloppant, les lèvres bien pulpées et sensuelles renvoient une bonne image de la féminité du visage.

Un beau corps

Une bonne et belle silhouette fait partie des critères qui caractérisent la beauté féminine. L'harmonie, la minceur et la finesse des contours donnent une bonne silhouette au corps. Cependant, une petite répartition de graisse sur les fesses et le bassin traduisent encore plus la générosité et l'attirance du corps.

Un corps jeune et un visage affirmé

Un joli corps doit rester ferme avec une bonne texture. La peau doit rester jeune, belle et sans vergetures. Elle doit garder sa fermeté, être éclatante et sans aucune ride.

Hormis cela, le visage doit garder un bel ovale. Quand on parle de bel ovale, les traits doivent être bien dessinés et le nez ainsi que la mâchoire doivent avoir un joli contour.

Bien que ces critères soient importants pour traduire la beauté, il n'est pas nécessaire qu'ils soient tous présents pour caractériser une femme de belle. La cicatrice par exemple diminue la beauté sur certaines femmes, mais sa présence sur le visage d'autres les rend plus jolies et raffinées.

L'importance de la confiance en soi

Vous devez rappeler que la beauté ne se limite pas seulement aux critères physiques. La confiance en soi joue aussi un rôle crucial dans l'expression de sa beauté intérieure.

Effectivement, une femme qui a confiance en elle rayonne naturellement et attire les regards avec une aisance désarmante. Elle inspire le respect et l'admiration par son assurance et sa capacité à s'affirmer sans complexe ni retenue. Sa voix porte, ses gestes sont spontanés et libérés. Cette simplicité dégage souvent plus d'énergie positive qu'un corps jeune ou des traits bien dessinés.

Il faut souligner que la confiance en soi ne se construit pas du jour au lendemain mais peut être apprise ou améliorée avec patience, persévérance et beaucoup d'amour-propre. Les femmes doivent ainsi prendre conscience de leurs qualités personnelles pour les mettre en avant plutôt que de se focaliser sur leurs défauts physiques.


Savoir si l'on est belle dépend moins du regard des autres que de celui que nous portons sur nous-mêmes. Si la confiance en soi peut être difficile à atteindre pour certains d'entre nous, elle reste toutefois essentielle pour notre épanouissement personnel et notre relation aux autres.

Les critères de beauté culturels et sociaux

Il faut aussi garder à l'esprit que la notion de beauté est relative et influencée par les critères culturels et sociaux. Les standards de beauté varient effectivement considérablement selon les pays, les époques ou encore les groupements sociaux.

En Occident, par exemple, on valorise souvent un corps mince avec des courbes bien dessinées ainsi qu'un visage aux traits fins et réguliers. Les médias diffusent largement ces canons de beauté qui peuvent exercer une pression sur certain(e)s individu(e)s souhaitant se conformer à ces modèles.

Ailleurs dans le monde, d'autres critères sont pris en compte pour définir ce qui est beau : teint mat, chevelure abondante ou encore peau claire selon les cultures. En Afrique subsaharienne, notamment chez les Peuls du Mali ou chez les Maasaïs du Kenya et de Tanzanie, la corpulence, au contraire, est perçue comme un signe de richesse et conduit certain(e)s femmes à se nourrir davantage afin d'atteindre cet idéal.

Les normes sociales liées à la beauté peuvent aussi être complexes voire contradictoires : tandis qu'en Asie on cherche souvent à blanchir la peau avec des produits cosmétiques spécifiques (crèmes dépigmentantes), certains mouvements occidentaux prônent, au contraire, le bronzage artificiel pour donner bonne mine tout au long de l'année.

En plus, cependant, cette vision stéréotypée du corps parfait tend heureusement à disparaître grâce aux mouvements féministes prônant une beauté inclusive. Les femmes sont encouragées à s'accepter telles qu'elles sont, et ce, quel que soit leur apparence physique. Au-delà de nos physiques différents, vous devez célébrer notre force intérieure, nos compétences et tout ce qui fait la richesse de notre personnalité.

Savoir si l'on est belle ne dépend pas d'un ensemble arbitraire de critères culturels ou sociaux, mais plutôt d'une acceptation fondamentale et profonde de soi-même. La vraie beauté n'est donc pas simplement un concept superficiel : elle réside dans la capacité à être fier(e) du corps et des qualités personnelles que nous avons héritées.