Sign in / Join

Yoga pour débutants : les 10 erreurs à éviter

Parfois, quand on est débutant en Yoga, on ignore comment écouter son corps pour évoluer dans les postures. Il peut même arriver de commettre l’erreur de se comparer à ses voisins de tapis, alors qu’obliger son corps dans les poses fait courir le risque de se blesser. Voici dans cet article le top 10 des erreurs courantes à considérer quand on débute la pratique du Yoga.

Penser que le Yoga est uniquement une pratique posturale

Certains débutants s’imaginent que le Yoga n’est rien d’autre qu’une succession de postures physiques. Ceci est sans contexte la première erreur que les débutants font lorsqu’ils débutent la pratique du Yoga. En effet, le Yoga est une philosophie complète constituée de 8 piliers : Yama, Niyama, Asana, Pranayama, Pratyahara, Dharana, Dhyana, et Samadhi.

A lire également : La révolution des gels douche en poudre rechargeables

Commencer le Yoga sans un guide pour s’orienter

La plupart des postures de cette pratique sont assez complexes et peuvent même causer des blessures si elles sont mal réalisées. Ainsi, lorsqu’on pratique pour la première fois le Yoga, la meilleure chose à faire est de faire appel à un enseignant qualifié dans le domaine qui peut aider à bien pratiquer les postures.

Porter son choix sur un mauvais instructeur

Ce qu’un pratiquant serait en mesure d’atteindre en tant qu’élève découle en grande partie des expériences et capacités de la personne qui l’enseigne. Ainsi, les enseignants qui ne sont pas assez qualifiés pour enseigner le Yoga ne peuvent pas amender ni orienter un élève quand il commet des erreurs.

A découvrir également : Pourquoi faire de la thalassothérapie ?

Attendre le bon moment pour commencer

Plusieurs personnes désirent pratiquer le Yoga, mais elles n’ont jamais commencé. Elles préfèrent attendre que leur pauvre dos soit barré, que leurs hanches soient très douloureuses ou que leur stress s’intensifie. Ainsi, le meilleur moment pour commencer le Yoga est selon son sentiment présent et non selon ce qu’on pense être le mieux pour soi.

Arrêter son souffle dans les postures

Dans les exercices de Yoga, les débutants ont parfois tendance à totalement négliger la respiration dans les postures. Pourtant, respirer est le centre de la pratique de cette activité. L’Ujjâyi pranayama ou le souffle victorieux est par exemple une respiration diaphragmatique et thoracique qui accompagne le pratiquant dans les différentes postures. Elle permet également de stabiliser les énergies dans le corps.

woman performing yoga

Ne pas utiliser des accessoires yogatiques

Lorsqu’on pratique le Yoga, il est important d’utiliser des accessoires puisqu’ils supportent le corps et apportent un confort dans toutes les postures. Ainsi, se servir des outils comme les briques de Yoga, les coussins, une sangle, etc. est une bonne façon de rentrer graduellement dans une bonne posture. Ils enseigneront également au pratiquant à se détendre dans la pose et à aller encore plus loin.

Se comparer aux voisins de tapis

Il faut garder bien en tête que chaque corps est différent. Plutôt que de faire une comparaison et d’essayer de ressembler à son voisin de tapis, il est préférable de se concentrer sur sa respiration et ses sensations. De plus, il est tout à fait possible pour le pratiquant de demander à son professeur de Yoga de le recadrer si besoin.

Manger avant chaque séance

Il est possible que son emploi du temps offre la liberté d’utiliser pour la première fois le tapis de Yoga pendant la pause déjeuner. Cependant, il faut que la séance se fasse deux heures au minimum après le dernier repas, sinon on sera en pleine digestion et le ventre sera gros et lourd. Cela pourrait donc empêcher de bien réaliser les postures.

Pratiquer seule le Yoga suivant les cours sur Internet

L’erreur principale à éviter dans la pratique du Yoga quand on est débutant est d’imiter les mouvements des personnes sur Internet sans s’assurer qu’ils sont réalisés de la bonne façon. Cela peut donc amener à se blesser gravement.

Ne pas choisir le type de Yoga qui convient

Il existe une multitude de types de Yoga. L’idéal est de trouver celui qui répond à ses attentes et ses besoins. Ainsi, avant de débuter, il faut toujours essayer plusieurs cours afin de trouver celui qui correspond. Cependant, si on souhaite tout exercer, il est recommandé d’alterner au cours de la semaine entre les différentes pratiques.

Forcer son corps dans les postures pour impressionner

Parmi les erreurs commises par les débutants en yoga, le fait de vouloir forcer leur corps dans des postures pour impressionner est fréquent. Vous devez rappeler que le yoga n'est pas une compétition et qu'il ne s'agit pas de chercher à atteindre la perfection ou à rivaliser avec ses voisins de tapis. Au contraire, vous devez apprendre à écouter votre corps, à respecter ses limites et ne jamais forcer sur une posture.

Effectivement, ce genre d'attitude peut entraîner des blessures musculaires ou articulaires ainsi qu'une perte du bénéfice recherché lorsqu'on pratique le yoga : un corps plus souple et tonifié, une diminution du stress, etc. Aussi, vous devez suivre attentivement les instructions fournies par votre professeur tout en étant bienveillant envers vous-mêmes.

Le but premier du yoga n'est pas la performance physique, mais bien l'apprentissage de techniques respiratoires et méditatives pour mieux connaître et accepter notre corps tel qu'il est aujourd'hui afin d'avancer vers un épanouissement personnel durablement heureux.

Oublier l'importance de la relaxation et de la respiration dans la pratique du Yoga

La respiration est au cœur même du yoga. Elle permet de mieux oxygéner notre corps, d'évacuer les toxines accumulées et surtout, elle favorise une meilleure concentration pendant chaque séance. Vous devez être attentif à votre respiration tout au long de vos exercices afin qu'elle devienne régulière sans être forcée.

Après chaque posture effectuée ou après chaque enchaînement de postures (vinyasa), il faut s'accorder un temps de pause, pour laisser le corps récupérer tout en restant conscient des sensations corporelles et mentales qui apparaissent.

C'est ce que l'on appelle la relaxation ou 'savasana'. Cette étape ne doit pas être négligée car elle permet aux muscles sollicités lors des différentes postures de se relâcher complètement, ainsi qu'à l'esprit d'être plus calme avant une nouvelle série d'exercices.

N'oubliez jamais que le yoga est un ensemble complet comprenant non seulement les asanas mais aussi toutes ses pratiques connexes telles que le pranayama (respiration), la méditation ainsi que sa philosophie visant à harmoniser tous les aspects durablement. En adoptant cette approche globale dès le début, votre apprentissage sera plus équilibré avec moins de frustrations et d'angoisses.